SACRER

sacre1
sacre2
sacre3
sacre4
sacre5

Les quinze étudiantes et étudiants de SciencesPo Saint-Germain-en-Laye, inscrit(e)s au Projet culturel, viennent de terminer les nocturnes d’hiver au musée du Louvre.

Elles et ils ont fait la médiation d’œuvres choisies dans le cadre de l’exposition Théâtre du Pouvoir à la Petite Galerie du musée – voir article « pouvoir » –

Je leur propose, ce deuxième semestre, de travailler sur Le Sacre de Napoléon de David, pour les trois nocturnes du printemps à venir (les vendredis 23 mars, 30 mars, 6 avril, de 19h à 21h30)

Nous allons, en accord avec le musée du Louvre, réaliser un travail collectif de médiation théâtralisée devant l’œuvre même.

Chaque étudiante et chaque étudiant choisit un personnage du tableau pour le jouer in situ.

Les recherches historiques et plastiques faites, un écrivain – Frédéric Ciriez – et une dramaturge -Marion Boudier – nous assistent pour la création des textes et de la mise en scène.

La performance d’ensemble ne doit pas excéder 20mn – contrainte du musée – Le public sera convié à trois représentations par soirée.

Des invitations au Sacre seront distribuées à l’accueil du Louvre, sous la pyramide, lors des trois nocturnes.

Les séances de préparation ont commencé. Tout le monde est motivé par cette aventure performative et théâtrale hors norme.

Ce projet a lieu en partenariat avec la Mel (Maison des écrivains et de la Littérature) – http://www.m-e-l.fr – merci à Virginie Fresnay chargée de programme universités et chargée de mission Mel

Marion Boudier : https://www.franceculture.fr/theatre/avec-joel-pommerat-un-monde-complexe-de-marion-boudier-actes-sud-papiershttp://www.master-creation-litteraire.univ-paris8.fr/spip.php?article1230

Frédéric Ciriez : http://next.liberation.fr/livres/2018/01/12/bettiebook-le-prix-de-la-critique_1622052http://www.maisondelapoesieparis.com/events/frederic-ciriez-bettiebook/

Merci à Anne-Sophie Vergnes chargée de programmation enseignement supérieur musée du Louvre

 

 

 

 

 

 

 

Projets liés

Laisser un commentaire